Prussien malgré lui

Prix: 12,00 €

Prussien malgré lui, récit de guerre d’un Lorrain 1914-1918 – Publié en allemand à Metz en 1931, neuf ans après une première diffusion dans la presse germanophone, au lendemain de la Première Guerre mondiale, Prussien malgré lui raconte le destin de Paul Lorrain, originaire de Sierck. Employé de la firme métallurgique de Wendel à Moyeuvre, il est mobilisé au premier jour de la Grande Guerre. Prussien « malgré lui », il reste fidèle à la devise de ses pères : « Français ne puis, Allemands ne veux, Lorrains suis. » Il sera mortellement blessé en 1915 dans la bataille d’Argonne.

Œuvre d’un pédagogue soucieux de faire comprendre l’arbitraire des frontières et la tragédie des guerres, cette fiction allégorique conduit le héros à travers une série d’épreuves à la découverte du sens de sa vie et de sa mort. La réconciliation en est le maître-mot. Il ne s’agit pas d’une mortification personnelle mais d’une aptitude à privilégier le bien commun, lequel est anéanti par la guerre. L’auteur écrit : « Ce n’est pas l’ennemi qui est haïssable, c’est la guerre. »

Paul Lorrain, très enraciné dans sa terre natale, parvient à se dépasser pour atteindre une dimension universelle : il sublime son identité première et se montre capable de prophétiser la réconciliation des frères ennemis, l’Allemagne et la France — même s’il faudra encore sacrifier une nouvelle génération à la barbarie nazie, victime « malgré elle ».

Né le 9 avril 1879 à Halstroff dans une famille modeste et nombreuse, Pierre Jacques est mort à Metz le 2 octobre 1948 et inhumé à Halstroff. Instituteur puis professeur à Metz, il est sensible au respect des autres et à l’esprit de sacrifice. Jugé inapte au combat en février 1915, il ne fera pas l’expérience des combats, ni des tranchées. C’est du vécu de ses frères et amis envoyés sur les différents fronts que s’inspire l’auteur de Prussien malgré lui dans son récit symbolique et didactique.

Préface de Jean-Noël Grandhomme
ISBN : 979-10-90185-35-7